Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Logan

Michel Brosseau n'explique pas le monde. Il n'ordonne d'aucune manière de comprendre le monde. Ce monde là, il le laisse somnoler un peu encore, en veillant à ne pas l'agiter. Il est d'ailleurs assez peu soucieux de nous, ce monde là. Il nous livre ici, dans des poèmes  au fond parfois inconnu, son rapport au monde. Introspection... du monde peut-être... ? « Tu dis », peut-être ici Michel Brosseau se fait interprète du monde, qui lui livre alors son subconscient, cartes sur table, prêt à faire défiler ses sensations sous la monotonie des hommes. Peut-être exprime-t-il une sorte de « ras-le-bol », un fouillis de regrets et de chances, d'espoirs qui tendent à conduire l'homme vers un temps plu... savoureux ? Des poèmes à portée philosophique, une réflexion à coups de rhétorique cadenassée, la voix anonyme de pleurs chaotiques et fébriles, c'est ainsi que j'ai perçu le « recueil » de Michel Brosseau.

Interprétation - Michel Brosseau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article