Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Youn

Dans ma mémoire mal assise, elle est fille-nuage, fille des cimes,

elle s'embrume et s'effiloche,

elle ombre le jardin poudré de neige

et dans l'hiver du corps frigorifié

ne brûle plus ardente, plus rouge qu'une rose de Noël

une égarée dont la splendeur défaille et se pâme.

Le vent se dresse comme un serpent de glace, efface les miroirs.

Si tu veux voir,

ferme les yeux,

Et te souviens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article