Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Léna J

 

Centon de la page 54 et de la page 55

 

Chaque fois qu'ils repartent, vers l'aube, dans l'obscur, en se guidant sur la lumière des citernes. Quand s'embuent les ferrures des portes, et le glissement tressé de l'eau qui lentement les recharges... entendre le tremblement éclaboussé d'une fontaine. 

 

 

 

source image

Centon - Jacques Vandenschrick
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article