Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Elise

Appréciation - Ana NB

       J'aime ce recueil, ce train à grande vitesse. A chaque tour de roue le rythme accélère, puis le temps d'une judicieuse allitération, le passager reprend son souffle. Le poète, un homme qui broie son nom, en chef de gare, nous annonce dans un français pressé, entre tirets (un amateur y verrai un télégramme poétique), le nom de la  prochaine étape. Ce jour là c'était "Autoportrait au bord de mer". Il prévient l'homme qui regarde dehors que le train quittera le quai dans cinq minutes, tout juste le temps d'une dernière synecdoque. L'observation de la répétition des nuages s'arrête ici. La locomotive repart avec grand bruit, tel un oxymore et s'efface dans l'horizon - on vient de gommer un mot - C'est peut être le chemin... Un homme se penche, l'auteur se fait guide des métaphores dans cet univers poétiquement saccadé.

 

source image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
très impressionnée par votre texte Élise !
Répondre
É
Merci beaucoup .
K
Tout ça donne vraiment envie de lire le poème ! :)
Très belles tournures, bravo :)
Répondre
B
J'espère qu'il reste beaucoup de billets, parce que j'en prends un aussi !
Répondre
J
Très belle image du train ici ... je prends de suite un billet ! :)
Répondre
E
Merci, je vais voir ce que je peux faire ! ;)