Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Doriane

 

Acte II - scène 7

 

Silvia, Lisette

 

(Sivlia veut parler à Lisette à propos de Dorante. Silvia annonce à Lisette qu'elle doit dire adroitement à Dorante qu'elle n'est pas dans le goût de l'épouser. Mais Lisette refuse.)

 

[…]

Lisette. Je ne saurais, Madame.

Silvia. Vous ne sauriez ! Et qu'est-ce qui vous en empêche ?

Lisette. Monsieur Orgon me l'a défendu.

Silvia. (bas) cela est impossible, jamais mon père lui aurait défendu de témoigner à ce Dorante qu'elle n'est pas dans le goût de l'épouser ! Est-il possible qu'elle me mente ? Pourquoi ferait-elle cela ? (haut) Il vous l'a défendu ! Mais je ne reconnais point mon père à ce procédé-là.

Lisette. Positivement défendu.

Silvia. Eh bien, je vous charge de lui dire mes dégoûts, et de l'assurer qu'ils sont invincibles ; je ne saurais me persuader qu'après cela il veuille pousser les choses plus loin. (bas) J'espère qu'il comprendra, je préfère finir seule plutôt que d'épouser Dorante. Il ne me convient point, si seulement Bourguignon était à la place de Dorante …

Lisette. Mais, Madame, le futur, qu'a-t-il donc de si désagréable, de si rebutant ?

Silvia. (bas) il est tellement impertinent, il ne s'est point s'exprimer convenablement. (haut) Il me déplaît, vous dis-je, et votre peu de zèle aussi.

Lisette. Donnez-vous le temps de voir ce qu'il est, voilà tout ce qu'on vous demande. 

 

 

source image

Apartés - Le jeu de l'amour et du hasard, II, 7
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article