Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Morgane

Apartés - Le jeu de l'amour et du hasard, I, 6

Apartés ajoutés à la scène 6 (ou 5 selon les versions) de l'Acte I du Jeu de l'amour et du hasard

 

SCÈNE 6 -

DORANTE, en valet, MONSIEUR ORGON, SILVIA, MARIO

[...]


MONSIEUR ORGON. [...] Tu fais ta commission de fort bonne grâce ; Lisette, que dis-tu de ce garçon-là ?
SILVIA. Moi, Monsieur, je dis qu'il est bienvenu, et qu'il promet.
DORANTE. Vous avez bien de la bonté, je fais du mieux qu'il m'est possible.
MARIO. Il n'est pas mal tourné au moins, ton coeur n'a qu'à se bien tenir, Lisette.
SILVIA,
à part. Oh, si seulement vous pouviez, vous, tenir votre langue, du moins en présence de Dorante. (Haut) Mon coeur, c'est bien des affaires.
DORANTE. Ne vous fâchez pas. Mademoiselle, ce que dit Monsieur ne m'en fait point accroire.
SILVIA,
à part. Dieu m'en garde ! (Haut) Cette modestie-là me plaît, continuez de même.
MARIO. Fort bien ! Mais il me semble que ce nom de Mademoiselle qu'il te donne est bien
sérieux, entre gens comme vous, le style des compliments ne doit pas être si grave, vous seriez toujours sur le qui-vive ; allons traitez-vous plus commodément, tu as nom Lisette, et toi mon garçon, comment t'appelles-tu ?
DORANTE. Bourguignon, Monsieur, pour vous servir.
SILVIA,
à part. A quelle plaisanterie se livre donc mon frère ? (Haut) Eh bien, Bourguignon, soit !
DORANTE. Va donc pour Lisette, je n'en serai pas moins votre serviteur.
MARIO. Votre serviteur, ce n'est point encore là votre jargon, c'est ton serviteur qu'il faut dire.
MONSIEUR ORGON. Ah, ah, ah, ah !
SILVIA, bas à Mario. Vous me jouez, mon frère.
DORANTE. À l'égard du tutoiement, j'attends les ordres de Lisette.
SILVIA,
à part. Voilà au moins un homme dont le caractère me semble davantage aimable à mesure qu'il parle - contrairement à mon frère dont je souffre de moins en moins les persiflages irrévérencieux. (Haut) Fais comme tu voudras, Bourguignon, voilà la glace rompue, puisque cela divertit ces Messieurs. (bas, à Mario et Monsieur Orgon) Ôtez donc ce sot sourire de vos visages ! J'ois d'ici vos rires sous capes.
DORANTE. Je t'en remercie, Lisette, et je réponds sur-le-champ à l'honneur que tu me fais.
MONSIEUR ORGON. Courage, mes enfants, si vous commencez à vous aimer, vous voilà débarrassés des cérémonies.
MARIO. Oh, doucement, s'aimer, c'est une autre affaire ; vous ne savez peut-être pas que j'en veux au coeur de Lisette, moi qui vous parle, il est vrai qu'il m'est cruel, mais je ne veux
pas que Bourguignon aille sur mes brisées.
SILVIA,
à part. Ah, vraiment, il me fâche ! (Haut) Oui, le prenez-vous sur ce ton-là, et moi je veux que Bourguignon m'aime.

[...]
 

Sarah Bernhardt, ayant joué Silvia (par Félix Nadar)

Sarah Bernhardt, ayant joué Silvia (par Félix Nadar)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article