Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marion

La Femme de L'allemand est un roman de Marie Sizun qui a été publié aux éditions Arléa en 2007. C'est dans le Paris de l’après-guerre que l'histoire se déroule, une petite fille, Marion, vit avec sa mère, Fanny, qu'elle admire. Seulement peu à peu la maladie vient s'installer au sein de leur foyer et vient fausser leur relation. Marion assiste aux emportements inexplicables de sa mère, un silence incompréhensible à propos du père allemand de l'enfant dont elle ne sait pratiquement rien, un changement de comportement radical. C'est seulement à l'âge de dix ans que le diagnostic est clairement formulé : sa mère souffre de psychose maniaco-dépressive. Les rôles s'inversent alors. Nous suivons avec une certaine oppression l'évolution de Marion aux côtés d'une mère malade, son arrivée à l'adolescence le moment ou c'est à elle d'endosser la raison qui, doucement, abandonne Fanny. Cependant l'amour ne suffit pas toujours pour terrasser la folie...

 

Personnage:

 

Nom Prénom : Marion D...

 

Situation Familiale : célibataire

 

Profession : écolière puis étudiante

 

Age : évolution du personnage de 2 à 16 ans

 

Caractéristiques physiques : cheveux blonds et frisés, grande, visage rond

 

Caractéristiques psychologiques : amours absolu pour sa mère qui se transforme au fil de l'histoire en haine. La maladie de Fanny vient fausser leurs rapports et Marion est tiraillée entre différents sentiments paradoxaux. Entre haine et amour Marion ne sait plus vraiment se situer car Fanny reste malgré tous sa mère. Nous suivons ainsi l'histoire d'une jeune fille tourmentée.

 

Caractéristiques Intellectuelles : Marion est une excellente élève lorsqu'elle rentre au lycée. Ses matières de prédilections sont l'allemand et le français (Mme Françoise Lebrun). Elle parle si bien allemand que son professeur souhaite lui organiser un séjour en Allemagne pendant 1 an. Elle y passera la seconde partie de son bac là-bas, il ne reste plus qu'à convaincre Fanny d'accepter ce qui n'est pas gagné.

 

Éléments associés : appartement de Fanny et Marion rue Saint-Paul, appartement des grands-parents avenue de Suffren. Marion étant une excellente élève, elle possède énormément de livres que sa mère, lors d'une énième crise, décidera de brûler.

 

Relation avec les autres personnage : Marion et Fanny ont au début du roman une relation fusionnelle qui se dégrade au fil des crises de Fanny et également parce que Marion grandit. Cette relation va se détériorer jusqu'à ce que Marion ressente, parfois, un sentiment de haine envers sa mère.

Marion est en constante recherche de son père. Ce père allemand qui a eu une liaison avec Fanny pendant la guerre et qui est reparti ensuite en laissant derrière lui Fanny et leur enfant. L'absence de se père, qu'elle croit mort, la hante parfois. Elle ne fait qu'imaginer à quoi il pourrait ressembler, quel était son caractère, sa personnalité...

Elle a grandi en détestant ses grand-parents à travers Fanny, mais elle apprend à les connaître et à les aimer. Fanny et elle se moquaient beaucoup de tante Élisa et de son apparence coincée alors que cette dernière est d'une infinie serviabilité surtout lorsqu'il s'agit de s'occuper de Marion pendant les séjours de Fanny en hôpital psychiatrique.

Enfin, Marion s'entend très bien avec ses professeurs au lycée. Elle y rencontre également une bonne amie, Anne Schulmeister, avec qui elle partage énormément de choses. Anne la présente à sa famille, rue de Sévigné, dans laquelle Marion est de suite acceptée. Elle tombera d'ailleurs amoureuse de Pierre, le frère d'Anne.

 

Rôle dans l'histoire : Marion aura dans l'histoire un double rôle. En effet elle sera parfois la force de sa mère, elle l'aidera à se sentir mieux, elle sera la raison pour laquelle sa mère essayera de combattre sa maladie. Tandis que d'autre fois, Marion sera la cause d'une rechute, l'élément déclencheur d'une nouvelle crise. Malgré ces deux rôles différents, c'est à travers ce personnage que l'auteur va essayer de nous décrire la vie au côté d'une mère atteinte de psychose maniaco-dépressive. Elle essaye également de nous faire comprendre ce qu'est exactement cette maladie plus fréquente que l'on ne le pense. Le personnage de Marion est donc indispensable.

 

Évolution : Nous assistons à une évolution assez nette du personnage dans ce roman. En effet, le roman début alors que Marion n'a que deux ans et il s'achève lorsqu'elle a 16 ans. Elle a le temps de grandir, de comprendre l'environnement dans lequel elle vit, de rentrer au lycée, de se faire des amis et même de tomber amoureuse. L'évolution la plus flagrante durant c'est quelques années décrites c'est sans aucun doute sa relation avec Fanny. Plus Marion grandit, plus elle comprend que sa mère est malade, qu'elle nuit à son propre développement et à sa vie. Elle prend des distances par rapport à Fanny mais garde tout de même un œil sur elle. Succession de crises, de séjour à l’hôpital psychiatrique, d'espoir, de culpabilité, de souffrance, d'inquiétude. Marion n'est, au début, qu'une petite fille qui vit tranquillement, sans gros problème, avec sa mère qu'elle admire. Puis elle se transforme en cette adolescente qui doit savoir conjuguer études et vie avec une mère malade ressentant toutes une multitudes d'émotions et de sentiments à un des moments les plus compliqués de sa vie. Une période pendant laquelle on cherche la personne que l'on est vraiment. Elle doit faire face à tout cela avec une famille déchirée par des non-dits et des souvenirs lointains.

 

Vision du monde : Marie Sizun nous offre une histoire déchirante mais pleine de vérité, d'amour, de pudeur mais surtout de souffrance avec une écriture profonde, riche et toute en émotions. L'auteur raconte une histoire abordant un sujet terrible mais pourtant bien réel : le syndrome maniaco-dépressif. Marie Suzin a voulu, selon moi, mettre en avant le comportement de la société à l'égare des personnes souffrant de trouble bipolaire, comme en souffre Fanny dans le roman. En effet beaucoup de gens ne comprennent pas ce genre de maladie, les patients sont tout de suite étiquetés comme étant « fous », cet adjectif revient d'ailleurs à plusieurs reprises au fil des pages. Seulement ces personnes n'ont pas besoin d'être exclues, ce qu'il leur faut c'est qu'on leurs procure l'aide dont ils ont besoin. Il ne faut pas oublier qu'une personne atteinte de ce genre de maladie souffre déjà assez elle même mais elle peut également faire souffrir son entourage, les personnes qui l'aiment et veulent la protéger. Cette souffrance ressentie par les proches est aussi un aspect que Marie Suzin n'hésite pas à aborder plus en profondeur.  

 

Casting

Pour jouer le rôle de Fanny dans un potentielle adaption du roman je choisirais sans aucun doute l'actrice Julianne Moore. C'est une très grande actrice qui a joué dans plusieurs grand films et qui a déjà une très grande carrière. Elle serait une candidate parfaite pour Fanny puisqu'elle a déjà fait ses preuves dans le rôle d'une femme déséquillibré. En effet, c'est dans le film Carrie, la vengeance dans lequel Julianne Moore crève l'écran en campat le rôle de Margret White une intégriste religieuse déséquillibrée. Elle fait partie de ces actrices qui incarnent leurs personnages et parviennent à leurs donner vie. Voilà les raisons pour lesquelles je pense que Julianne Moore serait parfaite pour interpréter le rôle de Fanny. 

Julianne Moore dans le film Carrie, la vengeance

Julianne Moore dans le film Carrie, la vengeance

Pour Marion, l'autre personnage principal du roman, j'ai choisis deux actrices différentes. En effet, pour jouer la Marion enfant du roman, le meilleur choix selon moi serait Joey King une jeune actrice de 15 ans aujourd'hui mais qui a commencé sa carrière assez jeune. Pour la Marion adolescente mon choix s'est porté sur Britt Robertson une jeune actrice de 25 ans. Les raisons de ces choix d'actrices sont principalement d'ordre physique. Je trouve que ces actrices correspondent à la petite description que Marie Sizun nous offre dans le roman.

Joey King dans le rôle de Marion enfant

Joey King dans le rôle de Marion enfant

Britt Robertson dans le rôle de Marion adolescente

Britt Robertson dans le rôle de Marion adolescente

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article