Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Amaëlle

Election - Jean Joubert

Mon poème préféré du recueil c'est « La visiteuse » de la page 84, car j'aime le sens de poème (ce qui en ressort pour moi)

Je pense que c'est un homme qui a aimé une femme. Celle-ci  est soit laissée soit décédée. Et à cet instant entre les branches de l'arbre il voit cette personne aimée. Ce qui doit lui procurer un grand plaisir.

 

image

Election - Jean Joubert

La visiteuse

 

A minuit, heure du songe, 

l'arbre géant se fend

et du ventre profond

jaillit une fille de sève,

éhevelée, masquée,

la bouche noire.

 

A l'heure la plus sombre,

qui m'envoie cette messagère

pour dire quoi,

pour éventer quel vieux secret ?

 

Mais il n'y a ni souffle ni parole, 

C'est en silence qu'elle apprivoise,

rôdant de chambre en chambre

les esprits de la maison.

 

La nuit s'anime,

Des ombres se rameutent.

Va-t-elle parler, la visiteuse

par cette bouche que toujours

masque la chevelure?

 

Enfin le jour se lève sur son visage

Ah ! Dévoilée dans la lumière 

je reconnais alors la jeune morte 

la ben-aimée jadis,

              l'inoubliée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article