Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Amaëlle

Dilatation - Jean Joubert

 

du poème "Onirique" de la page 88

 

 

Le monde craque et se fend

Un ciel brutal fusille la forêt

dans des pensées grises

gisent les cendres des dieux morts

 

Mais une foudre bleue

bondit de feuilles en feuilles

avec des rages d'une flamme

 

Enfin c'est un garçon sauvage

déshabillé par la tourmente

qui songe, s'acharne

brûle le feu froid de la nuit

 

Voyez comme dans la jeunesse

les nuits trouées du solitaire

déploient d'énigmatiques images

 

image

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article