Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Justine & Valentina

Traduction - Michaël Glück

Avec l'aide de Valentina (Liceo Cecioni, Livorno), voici la traduction du poème palermo (p.68) qui, à l'origine, est écrit en italien dans le recueil Rouges. Merci à elle ! 

 

silence / dans le silence de la bouche, silence / terre, argile, pierres / il y a des cris / sous les pierres, il y a des cris / nos anciens cris / il y a notre salive / il y a notre peur / toutes les deux pétrifiées / puis les cailloux muets comme grumeaux de sang noir / les cailloux dans la fronde de nos contes /
 

on écrit dans le ciel / on écrit, on écrit / même si l'on a la bouche pleine de fangeuse peur / même si l'on a les yeux fermés à cause de la sécheresse de notre cœur terrorisé / on écrit / on danse / on chante /

on parle, oui, on parle / pour un autre silence / quand on tournera les pages vers le sourire rebelle /

 

Traduction - Michaël Glück
Traduction - Michaël Glück
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

keraline 21/03/2015 13:13

Quelle bonne idée de vous être associées pour traduire ce poème! De Brest à Livourne en passant par la poésie! Merci les filles.