Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Elise

Histoire littéraire - Le père Goriot

       A la page 52 du roman Le père Goriot, Balzac fait référence aux Aventures de Télémaque : le salon est "tendu d'un papier verni représentant les principales scènes de Télémaque". Un roman écrit par Fénelon, grand seigneur, archevêque et précepteur des princes royaux.

 

       Les Aventures de Télémaque est un roman d'aventures de Fénelon, publié en 1699 en 18 livres. Il s'agit d'un roman didactique. En effet, celui-ci a été écrit à l'intention d'élèves royaux. Fénelon était le précepteur du fils du dauphin, le duc de Bourgogne. Fénelon reprend quelques passages de l'Odyssée d'Homère pour construire cette épopée. Télémaque doit retrouver son père, Ulysse, et durant son voyage, va rencontrer tous les peuples antiques. Il est accomagné de Mentor, l'avatar de Minerve (la déesse romaine de la guerre, de l'industrie, de la stratégie et de l'intelligence). Télémaque doit affronter un certain nombre de dangers et de tentations telles que le luxe, les femmes, il doit choisir entre le vice et la vertu et apprendre le courage et la patience.  A travers des épisodes empruntés aux poètes et aux historiens grecs, Fénelon montre à Télémaque et donc au duc de Bourgogne différentes manières de gouverner. Cette épopée, sous couvert d'enseigner l'Antiquité transmet principalement des idées politiques. A la publication de cet ouvrage (il ne devait pas l'être), les comtemporains de Fénelon se sont reconnus dans cette oeuvre et y ont vu une satire du règne de Louis XIV. Ce roman provoqua à la fois la disgrâce de l'auteur à la cour et sa célébrité. Malgré la censure, des résaux clandestins diffusèrent l'ouvrage, il fut connu dans toute l'Europe. En remettant en cause l'absolutisme de Louis XIV, Les Aventures de Télémaque influencent la pensée du siècle des "Lumières". Montesquieu s'en inspira pour écrire les Lettres persanes et  le qualifia de "livre divin de ce siècle".
 

Source

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article