Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Morgane

Florilège - Le Père Goriot

"Le démon du luxe le mordit au cœur, la fièvre du gain le prit, la soif de l'or lui sécha la gorge."

[chapitre 1]

"Savez-vous comment on fait son chemin ici ? par l'éclat du génie ou par l'adresse de la corruption. Il faut entrer dans cette masse d'hommes comme un boulet de canon, ou s'y glisser comme une peste. L'honnêteté ne sert à rien. L'on plie sous le pouvoir du génie, on le hait, on tâche de le calomnier, parce qu'il prend sans partager; mais on plie s'il persiste; en un mot, on l'adore à genoux quand on n'a pas pu l'enterrer sous la boue. La corruption est en force, le talent est rare."

[Vautrin - chapitre 2]

"Le secret des grandes fortunes sans cause apparente est un crime oublié, parce qu'il a été proprement fait."

[Vautrin - chapitre 2]

"Une lettre est une âme, elle est un si fidèle écho de la voix qui parle que les esprits délicats la comptent parmi les plus riches trésors de l'amour."

[chapitre 2]

" Il avait vu passer au-dessus de sa tête ce démon qu’il est si facile de prendre pour un ange, ce Satan aux ailes diaprées, qui sème des rubis, qui jette ses flèches d’or au front des palais, empourpre les femmes, revêt d’un sot éclat les trônes, si simples dans leur origine ; il avait écouté le dieu de cette vanité crépitante dont le clinquant nous semble être un symbole de puissance. "

[chapitre 2]

"Le luxe du sentiment est la poésie des greniers ; sans cette richesse, qu'y deviendrait l'amour ?"

[chapitre 3]

Commenter cet article