Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Justine

L'épisode qui m'a le plus marquée dans le roman de Balzac c'est le passage de l'arrestation de Vautrin. (p.265 édition Le Livre de Poche)

 

Petit résumé du passage :

Vautrin est un des pensionnaires de la pension Vauquer. On découvre au fur et à mesure des pages que c'est finalement un forçat, surnommé Trompe-La-Mort. C'est M. Gondureau, un responsable de la police, qui prévient deux autres pensionnaires, M.. Poiret et Mlle Michonneau, que Vautrin alias Jacques Collin est recherché. Ainsi, il leur demande de confirmer cette mascarade en l'endormant pour ensuite voir si en tapant son épaule, des lettres blanches ressortaient. C'est après cette opération que l'identité de Vautrin se confirme, et que son arrestation se met en place.

 

 

 

Episode - Le Père Goriot

Tout d'abord, cet épisode m'a beaucoup surprise parce que c'est un des moments d'action le plus important du roman qui se base surtout sur de la description. Je trouve ce passage assez intéressant voire même contemporain car il dynamise l'histoire de la pension et on ne s'y attend pas. C'est un retournement de situation dans cette paisible pension. 

Balzac écrit un épisode qui crée un contraste entre les petites histoires de chaque pensionnaire et cette grande révélation du roman. On se demande pourquoi Balzac a placé ici, une arrestation, alors qu'il n'y avait pas de problème dans la pension : en effet, cette arrestation est une des causes de la faillite de celle-ci puisque, à la demande de tous, Mlle Michonneau dut partir et c'est le début de tous les départs des pensionnaires...

Ce passage est également intrigant parce qu'on peut essayer d'imaginer une autre tournure à l'histoire ; et si cette arrestation n'avait pas eu lieu, que se serait-il passé ? 

 

Source image 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article