Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Doriane

 

          Voici le poème Invictus de William Ernest Henley. Ce poème fut écrit en 1875 sur son lit d’hôpital, suite à son amputation du pied. William Henley disait lui-même que ce poème était une démonstration de sa résistance à la douleur due à son amputation. Je l'ai découvert en regardant le film Invictus de Clint Eastwood.

 

Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbow'd.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul

 

Traduction en français :

Dans la nuit qui m'environne,

Dans les ténèbres qui m'enserrent,

Je loue les Dieux qui me donnent

Une âme, à la fois noble et fière.

 

Prisonnier de ma situation,

Je ne veux pas me rebeller.

Meurtri par les tribulations,

Je suis debout bien bien que blessé.

 

En ce lieu d'opprobres et de pleurs,

Je ne vois qu'horreur et ombres

Les années s'annoncent sombres

Mais je ne connaîtrai pas la peur.

 

Aussi étroit soit le chemin,

Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme

Je suis le maître de mon destin,

Le capitaine de mon âme.

 

J'aime beaucoup ce poème, car je le trouve émouvant. Il est riche en signification. C'est un poème sur la souffrance ( présence du champ lexical de la souffrance : « m'enserrent », « meurtri », « peur »... ). La souffrance est mise en relation avec la noirceur, les « ténèbres » sont personnifié comme pour accentuer la douleur du poète.

Mais c'est aussi un poème basé sur l'honneur, la fierté de l'être humain. En effet, le poète est « debout bien que blessé », cela signifie que le poète veut prendre le dessus sur la douleur qu'il ressent. Les deux dernières strophes montrent bien que le poète veut lutter contre sa souffrance.

 

C'est un poème qui donne du courage, et inspire à garder espoir même lorsque l'on souffre.

 

Source image

source

source 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Princesse Razafy 21/04/2015 09:58

ce poème m'a beaucoup touché. Vraiment! ( je viens de commencer à apprendre l'anglais alors pour l'instant je n'y comprend pas grand chose) ,alors un grand merci pour la traduction!

Doriane 21/04/2015 15:02

Oui c'est vrai qu'il est très touchant ! De rien :)

Princesse Razafy 21/04/2015 09:57

ce poème m'a beaucoup touché. Vraiment! ( je viens de commencer à apprendre l'anglais alors pour l'instant je n'y comprend pas grand chose) ,alors un grand merci pour la traduction!

Morgane 20/04/2015 18:45

Merci pour le partage, Doriane ! J'aime beaucoup le dernier quatrain. ;)

Doriane 21/04/2015 15:03

Aha de rien Morgane ! Oui je l'aime beaucoup moi aussi :)