Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Amaëlle

Jusqu’à perdre l'image

26 février

 

comment se détacher  'une image?- comment se séparer d'un visage  ?- comment oublier nos voix dans le vent ?- comment rêver une nouvelle ligne ? - une ligne invisible de la ville maintenant  - comment voir autrement l'arbre ? - comment avec les mots le jour ? - celui -ci - et après  - l'autre jour - comment faire tenir le ciel et la disparition des étoiles ? - comment emprunter des sons pour  voir ?- et donc la pluie et donc la pluie et donc la pluie sur et donc la pluie sur nos et donc la pluie et donc la pluie sur nos visages et donc la pluie sur nos yeux et donc la pluie sur nos bouches et donc la pluie sur nos mains ...

 

Poème complet sur le site Effacements

Appréciation - Ana NB

J'aime particulièrement ce poème car de ce que j'ai compris de mon point de vue je trouve qu'il a une vision réaliste de « l'oubli ». Il démontre bien qu'une image, un son, les souvenirs ne peuvent pas être reniés comme cela du jour au lendemain. Le fait qu'elle répète plusieurs fois « la pluie sur » ce serait comme pour désigner les pleurs que l'on a quand une personne ou un évènement nous force à faire partie de notre passé. J'aime bien le sentiment qu'il fait ressentir, car par moments nous avons l'impression que si nous avions été là ou pas, rien n'aurait changé car on nous fait passer du côté de l'oubli.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article