Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Elise

Dans le recueil S'il existe un pays, Bruno Doucey évoque principalement :

- la neige.  Bruno Doucey nous informe que la "Neige suit le mufle des coursiers " et qu' "on la repère à son haleine". ( La neige qui durant tout le poème est personnifiée)

- un volcan en Crète. En effet, le poète nous livre qu'il " écrit d'un village de Crète " en face de " La fronde montagneuse qui s'étire entre Péloponèse et Anatolie "

- trois continents. Bruno Doucey traverse l'Amérique, " Il marche sur Brodway ". Puis  l'Afrique où il observe " Les piège de soie que la dame blanche du Namib fomente dans le sable ". Et enfin l'Océanie, plus précisement à Tahiti, il y rencontre " un enfant aux yeux de manguier fou qui se noie dans les rues de Papeete "

- l'Espagne et les pays hispaniques. Bruno Doucey, grâce à " l'encre verte de Pablo Neruda " (célèbre écrivain chillien) trace " dans les arènes de Manzanares à cinq heures du soir " (de son vrai nom José María Dols Abellán, l'un des plus célèbres matadors espagnols), le dessin de " l'Alhambra " (L'Alhambra de Grenade est un ensemble palatial (autrefois) arabe d'Andalousie).

- le Rêve : Le poète nous confie que c'est " le feuillage qui donne a son sommeil son visage de soie ", dans un lieu " où rêvent mes parents dans la nuit de l'enfance ". Il finit par avouer qu' " il a besoin d'un attrape rêve "

Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Thème - Bruno Doucey
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article