Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Justine

Ce poème est issu du recueil S'il existe un pays à la page 106.

 

Taureau de la mélancolie

je ne crains pas de mourir à l'aube 

 

L'or que je porte en moi 

ouvre les portes du soleil.

 

Mots en orange = chaleur

Mots en bleu = fraîcheur 

Poème en couleurs - Bruno Doucey
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article