Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Marina

Affiche originale (image - source : Mur Della Corte)

Affiche originale (image - source : Mur Della Corte)

       L'oeuvre s'intitule La Princesse de Mantoue et est un roman écrit par Marie Ferranti. Paru en 2002, elle a obtenu le Grand Prix du roman de l'Académie Française pour cette ouvrage qui est en faite un roman historique et contient six chapitres qui racontent l'histoire de Barbara de Brandebourg et Louis de Gonzague durant la renaissance Italienne. 

 

Résumé rapide :

    

       Barbara de Brandebourg doit quitter son Allemagne natale à l’âge de dix ans pour l’Italie afin d’épouser l’aîné des Gonzague Louis. Âgé de dix-neuf ans et fils de Francesco et de Paola Malatesta qui à la particularité d’être bossue, il va être entouré de musiciens, de philosophes, et d'humanistes. Barbara aura également la chance d'être éduquée et de recevoir une bonne éducation grâce aux Ganzague et à son professeur Vittorina Da Feltre. Vittorino Da Feltre qui soutient Louis, va lui permettre de profiter du titre de Marquis. Après avoir épouser Barbara qu’il ne touchera pas avant l’âge de la puberté, Louis trop faible pour se battre décide de s’enfuir de Lombardie pour rejoindre en secret le duc de Milan Filipo Maria Visconti, auquel il va faire allégeance. Surnommé Le Turc à cause de sa férocité, il va se former en tant que soldat. Barbara va souffrir de cette absence et va grandir en recevant une éducation soignée grâce à son professeur Vittorino Da Feltre. Parallèlement, elle va correspondre avec sa cousine, Maria de Hohenzollern, qui lui manque terriblement et a qui elle va confier ses chagrins, ses déceptions ou encore sces joies. De son côté, Louis réussit à se faire une bonne réputation de guerrier et revient sept années plus tard à Mantoue méconnaissable et sûr de lui. Il va régner à la place de son père et ne sera pas apprécié pour sa rudesse à l’égard du peuple de Mantoue. Barbara de nature joyeuse va tenter de le convaincre de changer de comportement envers ceux-ci. À la mort de Charles, Louis et Barbara vont s’occuper de ses enfants, Gentilia qui va passionner Louis et de Évangéliste, le fils de Charles. Les naissances vont se succédéer à Mantoue et Mantegna un artiste va être chargé par Barbara de réaliser les fresques de la future chambre des époux : la « Camera dépicta ». Conseillant son époux et continuant à se confier à sa cousine, elle va s’occuper de sa famille. Cepandant elle va développer de la haine envers sa fille cadette Paola, bossue comme sa grand mère, sans savoir expliquer elle-même pourquoi ce désamour. Paola va souffir de se méprit et va être mariée au plus vite par sa mère qui veut en faite s’en débarrasser peu après le décès de Louis. Paola va épouser le compte de Gorizia, un homme violent et illettré étant âgé de vingt ans de plus qu’elle. Finalement, Paola va mourir de chagrin de ne pas avoir revu sa mère. Après la mort de Louis, Barbara change. En effet, elle devient mauvaise et méchante puis prend l’habitude de s’enfermer durant de longues heures dans la « camera dépista », terminée selon ses désirs, et  l'interdit d’accès à qui que ce soit après la mort de Louis, l’assassinat d’Antonia Malatesta et la mort de sa cousine Maria qui va profondement l'atteindre moralement. À l’approche de sa mort, Barbara se fait transporter dans la « camera dépicta » où elle finira ces jours.

 

Plafond de la chambre des époux

Plafond de la chambre des époux

L'oeuvre se passe durant la Renaissance en Italie, le pays où s'est principalement développé en premier l'humanisme. C'est une œuvre qui nous montre que les arts ainsi que l'éducation étaient importants lors de la Renaissance Italienne. Par exemple la « Camera Depicta » qui est une fresque peinte par Mantegna dans le roman occupe une place importante dans l'oeuvre puisque le roman commence par la description du portrait de Barbara aux côté de son mari Louis. Cela montre que l'art avaient une place primordiale durant cette période. Nous pouvons dire également que les personnages peuvent servir d'exemple humaniste. En effet,  Louis s'intéresse aux arts, mais aussi à l'éducation de ses enfants en leur donnant une éducation rigoureuse à l'aide d'un précepteur. Barbara aime particulièrement la peinture, est  très cultivée et et participe à la vie du peuple en conseillant Louis. Cela montre que durant la Renaissance, la vision des hommes envers les femmes à changé et a permis aux femmes d'obtenir plus de liberté d'expression. De plus, Barbara correspond par le biais de lettres avec sa cousine, Maria et  montre que les lettres se sont fortement développées pendant cette période permettant aux humanistes de partager leurs idées, leurs sentiments mais surtout  de diffuser le savoir grâce également aux livres.

 

Pour finir cette œuvre nous montre que durant la Renaissance les hommes étaient capables de se remettre en question et de réfléchir à de nouvelles idées pour améliorer le monde en plaçant l'Homme au centre de la réflexion.

source image 

source image 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hannah 01/03/2015 17:04

Très intéressent!