Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Hannah

Imitation - Jean Joubert

 

Dans cette forêt le bruit ne s'arrête jamais,

Les miroirs se brisent

Les mages traînent les pieds jusqu'aux océans de sang

Les derniers signes de l'apocalypse

S'estompent puis se réveillent

Lorsque je ferme les yeux, je me souviens avec nostalgie de cette jeune fille dont

Les fragments de souvenirs se détachent un par un

Tel un miroir brisé dans le noir.

Le bruit hurle et le sang coule encore.

Saluons les traces d'encre, de sang, de cendre disposés.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bryan 03/03/2015 12:06

Un beau poème :)

Hannah 04/03/2015 14:19

Merci :D