Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Brenda

Audioguide - Corentin Canesson par Brenda

Sept. Ou plutôt 7. Gigantesque 7.


Le 7ème sens.


Un 7ème sens qui surpasserait les autres.


Un 7ème sens qui surplomberait la colonne de magma rouge flamboyant, et qui, déployant sa voilure couleur porcelaine ébréchée, protégerait une chute d'eau couleur pierre, couleur écume, couleur rage paisible, cernée de noir.


Au sol, des ruisseaux de traits sombres qui se joignent et s'entremêlent. La barre orange sous l'oeil fait écho à celle qui soutient la femme, et c'est comme si l’œil était porté aux nues par une citrouille faite branche. Comme si l'oeil se perdait. Non, pas de comme si : il se perd. Tournent le 7, le ruisseau, la cascade, l'écume et le monde est flou. L’œil se ferme et se rouvre, ébahi, le monde de l'Est est soudainement devenu net et il voit la femme floue, celle qui ne trouve que bras et jambes à son Ouest, celle que l'on égare dans l'arc-en-ciel aux teintes d'épices. Mais cet enchevêtrement de membres qui peuple son ponant prend forme ! Les nymphes au teint de poupon se mêlent à elle, épousent ses courbes, seuls de vagues traits sombres comme un jour d'été les empêchent de s'amasser. Peut-être cette femme se lèvera-t-elle un matin pour entrer dans un vaste bâtiment vide que la création remplira, peut-être qu'elle se dénudera et apparaîtra telle que nous la voyons, peut-être qu'elle enduira alors son corps du gris de la cascade de droite et que le temps d'un instant, elle fusionnera avec le papier pour qu'un artiste de 27 ans se saisisse d'un pinceau et laisse se mêler l'abstrait et le figuratif, dans des mouvements spontanés et impulsifs, sur des airs de Nick Cave.


Sur la tenture bleue, les couleurs ont pris vie. Peut-être vivaient-elles déjà ailleurs ? Peut-être apparaissaient-elles plus brutes, plus assurées, plus soudées chez Bram Van Velde ? Mais les couleurs ne sont pas seules, qu'en est-il de la femme (appelons-la Dalila) ? A-t-elle jailli sur le drap couleur d'océan ? Ou a-t-elle quitté momentanément l'univers de Laure Milena pour venir s'immobiliser dans l'univers un peu fou de Corentin Canesson ?

L'audioguide a proprement parler est ci-dessus, les bruits parasites ne sont pas voulus mais créent une ambiance qui s'accorde avec l'oeuvre. On devine Nirvana en fond, groupe également écouté par l'artiste lorsqu'il peint.

Audioguide - Corentin Canesson par Brenda
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elise 24/02/2015 18:22

Une très jolie interprétation, pleine d'images, bravo ! :)

Brenda 27/02/2015 20:02

Merci beaucoup Elise ! :)