Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Thomas

J'ai décidé de transposer un poème du recueil Rouges de Michaël Glück qui a été rédigé en vers par l'auteur, et je l'ai réécrit en prose cette fois. 

 

Deux mains nouées au dessus du sang, deux autres dans les dos broient leurs passés. Comment continuer? Ecoute, dit la voix, écoute. Les visages se penchent, l'enfant lève la tête. Ecoute, dit-il. Longue  attente. Je n'ai plus rien à dire, le fleuve m'a quitté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article