Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Thomas

Il faut perdre la mémoire

il faut oublier

les noms

j'ai trop levé

les yeux vers le ciel

le poème est ma soif

le poème se déplace chez moi comme un cavalier

dans la grange encrière

de chaque mot

je fais une oreille

à l'écoute du monde

je marche dans le vent de l'histoire

et je me tais je me tais.

 

 

Source image

Contraction - Michaël Glück
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article