Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Elise

Anywhere out of the world - Buenos aires

Chère âme, que dirais-tu d'aller habiter la ville la plus européenne d'Amérique du Sud ?  Une ville où il fait bon vivre, où l'imagination est au pouvoir. Nous descendrions dans la rue, au sein même du Caminito, au creux d'un cocoon de couleurs frappant les yeux et le coeur. Des talons de feu marquant les temps. Souffle le papillon musique, effleure notre épaule. Que penserais-tu de cette rue cloisonnée de paradis, toi qui voudrais être au plus près de la vie si c'était possible ? Tu aimerais cette Olympe, où les couleurs content leur délivrance à notre enfance passée. L'océan de soleil émanant des murs éblouirait notre peau. Nuances et caresses au fond de ton esprit. La nuit venue, ces ombres lumineuses roulent sur la route d'une architecture coloniale. Chaque souffle n'est plus que flaque enflammée de liberté. Tu ne pourrais plus quitter cette terre où toute pauvreté devient beauté."

Mon âme sort du coin obscur où elle avait trouvé refuge. Des ailes se délient, elle avance  lentement dans une brume de coton et je vois dans ses yeux l'étincelle bleue se rallumer. Ses pupilles s'immobilisent et mon âme s'écrie :  " Là bas ! ".

Anywhere out of the world - Buenos aires
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article