Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Doriane

Voltaire / Rousseau 5 - Bain chaud ?

 

 

EXTRAITS D'UN DIALOGUE THEATRAL
ENTRE VOLTAIRE ET ROUSSEAU
A LA MANIERE DE JEAN-FRANCOIS PREVAND

 

(...)

 

Rousseau : L'homme n'a pas besoin d'être instruit pour être heureux et il n'a pas besoin du luxe non plus.

 

Voltaire (avec un demi-sourire) : Tiens-donc ! Alors expliquez moi comment il peut être heureux ?

 

Rousseau : En profitant de la nature ! Il n'y a point de meilleurs plaisirs que de faire des promenades solitaires dans la forêt, d'admirer la variété des herbes et des fleurs, la majesté des arbres…

 

Voltaire (s'esclaffant et en interrompant Rousseau) : Si le peuple vous écouterez parler nous serions tous des sauvages !

 

Rousseau : Insinuez-vous que je suis un sauvage ?

 

Voltaire : Oui, en tout cas vous agissez comme tel !

 

Rousseau : Quelle hardiesse ! Je ne vois pas en quoi le fait d'aimer la nature, c'est être un sauvage ! Vous parlez sans savoir, vous devriez venir passer quelques jours chez moi et profiter de la nature, c'est reposant et c'est source de bien-être.

 

Voltaire : Ça aurait été avec plaisirs mais je ne peux venir chez vous !

 

Rousseau : Pourquoi ne pouvez-vous pas ?

 

Voltaire : Et bien, parce que je ne suis pas comme vous, mon cher ami. J'aime recevoir des visites, enfin ça dépend de la personne qui vient me rendre visite bien sûr ! j'aime le luxe, le fait de pouvoir prendre un bain chaud, d'avoir de la bonne nourriture, et par dessus tout, le confort que j'ai ici, dans mon château !

 

(Rousseau ne sait quoi répondre)

 

Rousseau : Comment va votre santé ? D'après les rumeurs, vous êtes malade !

 

Voltaire (de manière inintelligible) : Je vous remercie de … vous préoccuper de moi … mais ma santé va bien et cela grâce à la médecine !

 

Rousseau : La médecine ? Quelle sottise ! Avant les hommes se débrouillaient très bien sans la médecine !

 

Voltaire (se moquant) : Oui et ils mouraient à 30 ans !

 

Rousseau : À cause du savoir, certains hommes se sentent supérieurs aux autres !

 

(...)

 

Voltaire / Rousseau 5 - Bain chaud ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article