Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Brenda

J'ai choisi de traduire l'unique poème de la section "palermo" du recueil ROUGES de M. Glück. Il est à l'origine en italien, j'ai tenté de le traduire en français (bien qu'il perde ainsi beauté et musicalité) : nos amis italiens jugeront de la validité de cette traduction ! (Je remercie Aurora pour son aide ;)

 

 

silenzio / nel silenzio della bocca, silenzio / terra, creta, pietre / ci sono gridi / sotto le pietre, ci sono gridi / i nostri antichi gridi / c'è la nostra saliva / c'è la nostra paura / impietrite ambedue / poi i ciottoli muti come grumi di sangue nero / i ciottoli nella fionda di nostri raconti/

 

scriviamo nel cielo /

scriviamo, scriviamo / benché abbiamo la bocca piena di paura fangosa / benché abbiamo gli occhi chiusi dalla seccherezza del cuore terrorizzato / scriviamo / balliamo / cantiamo /

 

parliamo, si, parliamo / per un

altro silenzio / quando voltaremo le pagine verso il sorriso ribelle /

 

 

~~~

 

 

le silence / dans le silence de la bouche, le silence / la terre, l'argile, les pierres / il y a les cris / sous les pierres, il y a des cris / nos antiques cris / il y a notre salive / il y a notre peur / toutes les deux pétrifiées / puis les cailloux muets comme des caillots de sang noir / les cailloux dans la fronde de nos récits /

 

nous écrivons dans le ciel /

nous écrivons, nous écrivons / bien que nous ayons la bouche pleine de peur boueuse / bien que nous ayons les yeux fermés par la sécheresse du coeur terrorisé / nous écrivons / dansons / chantons /

 

nous parlons, oui, nous parlons / pour un

autre silence / lorsque nous tournons les pages vers le sourire rebelle /

 

 

photo personnelle

Traduction - Michaël Glück
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marina 26/11/2014 21:36

Quelle merveille !
Bravo!

Brenda 29/11/2014 08:21

Merci !