Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Thomas

Le principe de la substitution est de réécrire un poème ou un extrait de poème en respectant les structures syntaxiques, mais en changeant certains mots. J'ai ici choisi un poème du recueil EN QUI N'OUBLIE de Jacques Vandenschrick et je l'ai réécrit avec l'apparition de nouveaux mots et expressions.

 

"Les arbres, les fleurs, les pierres, les nuages, tous savent tant de choses et peuvent si peu raconter. L'éternité du vent et de la vie, qui déchiffonne les saules, qui place les nuages en escadres égales s'élevant loin au dessus des cieux, le vent, le douloureux, ne peut mieux faire non plus. Ni jamais fixer sa pensée.."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article