Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Logan

J'ai, comme beaucoup je pense, beaucoup aimé la pièce mise à scène par Laurent Gutmann. Fraîche, drôle, amusante et étonnante : ce sont les mots que j'utiliserais pour la décrire.

 

Ici je vais m'attarder sur un élément du décor, un élément prenant une place assez importante dans la pièce. C'est en effet une moitié de voiture (une Peugeot 607 plus exactement) qui se dévoile au début de la pièce, posée la on ne sait trop pourquoi. Élément étonnant, qui place le spectateur dans une époque actuelle dans laquelle se déroule la pièce, et qui va devenir un élément central de celle-ci. La voiture prend déjà une place importante sur la scène, elle n'est pas disposée au centre mais plutôt dans un coin. Une moitié de Peugeot dans laquelle va défiler nos 3 stagiaires ayant pour ambition de devenir prince. Mais pourquoi une voiture ? Qu'est ce que cette voiture symbolise ?

 

La voiture est le symbole de la modernité, du progrès. Dans la pièce on retrouve plusieurs fois les personnages se réfugiant dans celle-ci, ils se cachent dedans et autour. Sortir de la voiture par la portière est une épreuve qui leur est imposée, une épreuve qui exige du courage et une certaine confiance, c'est l'étape avant d'affronter le peuple. Je vois la voiture comme un signe de pouvoir, les princes d'aujourd'hui défilent en voiture, dissimulés derrière leur vitres teintées, et en sortent pour se dévoiler au monde extérieur, on ne sait jamais ce qu'il se passe réellement dans ces voitures, celles-ci renferment un secret, un mystère dont nous, le peuple, ne pouvons pas connaître. Et je pense qu'il est essentiel de voir cette moitié de Peugeot, non pas comme une moitié de Peugeot, mais comme le symbole du pouvoir, ainsi il nous est possible de visualiser la pièce autrement. En effet les personnages autour du pouvoir, s'y réfugient mais en sortent tous au bout d'un moment, avec comme désir de vouloir s'y réfugier encore, ils en deviennent dépendants, ce pouvoir les rend fous. Je repense à plusieurs scènes, celle ou Rémi et Max tentent de voler l'arme de Myriam en appliquant un plan vicieux, je repense à la scène ou Karine danse de façon vulgaire et obscène sur la voiture. Le pouvoir est source de vices et de débauche dont les personnages ont l'air assez friands... Alors c'est ça la société d'aujourd'hui ? Une société ou les hommes se mettent à nu pour contenter le bien-être des autres ? Une société ou les hommes sont tous des détraqués sexuels dont les femmes font les frais ? Une société ou les femmes se vulgarisent et deviennent des objets ?

A travers l'humour captivant et remarquable de la pièce, se cache une critique forte de la société actuelle, critique subtile et bouleversante qui nous fait nous remettre en question à propos de notre vie et de nos valeurs.

 

Decor - Le Prince
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article