Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Morgane

retour à

à tes pieds

nos surfaces enceintes

commence

l'une contre l'autre

sans manières ni après

oeuvrant pour le surnombre

dans une course folle je

nous sommes des pulpes

à basse fréquence

nous nous battons sans cheveux pour nous agripper

bafouille

j'aurais aimé connaître 

les premiers mots

les longueurs, et à la lisière de nos aléas obsédés

s'arrêtant aux premières lettres four wild

la lenteur

je te    roses

allongé sur les scènes de ton bras, j'aurais aimé tromper la peur avec une histoire précise de la douceur

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Brenda 13/12/2014 16:21

Je ne pense pas qu'il faille beaucoup de mots pour commenter tel poème, un seul suffit : époustouflant ! Grand bravo Morgane !

Morgane 13/12/2014 16:28

Merci, merci, mais tu sais, tout le mérite revient à Stéphane Korvin. ;) (surtout concernant la dernière phrase que je trouve magnifique)