Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marion

Courrier - Lettre d'Elizabeth à François Garde

Suite au succès national du roman de François Garde Ce Qu'il Advint du Sauvage Blanc nous avons reçu une multitude de lettres provenant de nombreux admirateurs de l'écrivain. Nous en avons sélectionné une d'une jeune étudiante en littérature nommé Elizabeth avec un point de vue qui nous a paru intéressant. Je vous laisse découvrir cette lettre majoritairement élogieuse.

 

« Très cher François Garde,

 

Je m'appelle Elizabeth, je suis étudiante en littérature et je viens tous juste de finir votre dernier roman Ce Qu'il Advint Du Sauvage Blanc. Après avoir fini la lecture de votre livre, j'ai pensé vous écrire cette lettre afin de vous donner mon point de vue sur votre œuvre, vous souligner les points qui sont, selon moi bien évidemment, positifs ou négatifs. Je ne sais si vous prendrez la peine de lire cette lettre, car après tous je ne suis qu'une simple étudiante encore inexpérimentée dans l'écriture et la publication d'un livre mais je tenais néanmoins à vous faire part du fond de ma pensée. Vous devez sûrement le savoir mais il y a parfois des romans qui vous marquent au point de vous en souvenir encore quelques mois après l'avoir fini et d'autres que l'on oublie avant même d'avoir tourné la dernière page. Mais rassurez-vous, même s'il y a certaines choses que je n'ai pas spécialement appréciées dans votre roman, il reste malgré tout un livre qui je pense restera gravé dans ma mémoire pendant un long moment.

 

Commençons par nous débarrasser du plus désagréable, qu'en dites-vous ? Pour être honnête, le seul point négatif que j'ai trouvé à votre roman est sa forme. Celle-ci, on ne peut le nier, est très originale, alternant le récit de l'aventure de notre cher Narcisse Pelletier sur l'île du Pacifique avec les lettres écrites par Octave de Vallombrun nous fournissant les progrès de réhabilitation de Narcisse après son retour à la civilisation. Ce mélange de roman d'aventures et du genre épistolaire était assez audacieux mais ne m'a, pour ma part, pas vraiment convaincu. En effet les passages racontant la vie de Narcisse sur l'île m'ont paru tous semblables et d'une longueur assommante. Certains vous diront sûrement que ce choix de narration donne une certaine dynamique au roman, en ce qui me concerne c'est l'effet inverse qui s'est produit, ces passages ont plus participé à l'alourdissement du roman, le rendant parfois ennuyeux, qu'à le dynamiser.

 

Cependant l'idée des lettres était ingénieuse, quelques unes d’entre elles m'ont d'ailleurs beaucoup plu, car c'est là qu'il y avait un maximum d’interactions entre Narcisse et Octave. Au fil des lettres, on se prend vraiment d'affection pour Narcisse, nous ressentons également l'envie de le prendre sous notre aile comme le fait Octave. Narcisse est retourné au stade de l'enfance et fait preuve d'une innocence et d'une gentillesse touchante. Vous allez peut-être trouver ça stupide mais à chaque progrès effectué par Narcisse j'esquissais un sourire. Pour moi, Narcisse est un enfant, et le voir évoluer de la sorte me remplissait de joie, j'ai d'ailleurs était choqué lorsque Bill, le domestique d'Octave, a osé lever la main sur le pauvre Narcisse et a eu des gestes plus que déplacés envers lui. Comme je l'ai dit il est revenu au rang d'un enfant et ces scènes m'ont vraiment emplie de dégoût et de rage envers cet ancien bagnard.

 

De plus votre dénonciation du regard que les scientifiques portent sur les humains me paraît totalement juste. Il est vrai que lorsque l'on prête une attention particulière à votre écrit nous pouvons nous poser bon nombre de questions sur notre société. Les préjugés sur la supériorité de la race blanche par rapport aux autres civilisations ainsi que les études menées par Octave sur Narcisse, le rabaissant à une pauvre expérience scientifique et lui enlevant toute forme d'humanité, nous font nous demander si tout cela a vraiment disparu aujourd'hui.

 

Enfin le succès de votre livre vient aussi de l'idée même de celui-ci, reprendre l'incroyable histoire vraie de ce marin vendéen abandonné sur une île du Pacifique pendant dix-sept ans, cela est vraiment d'une originalité sans égale Mr. Garde. Le danger aurait peut être été la façon d'exploiter l'histoire, mais vous avez réussi votre tour d'une main de maître en décidant de rajouter des épisodes qui ne se sont pas réellement déroulés, en basculant une histoire vraie dans le monde de la fiction. Ces méthodes ont rendu l'histoire beaucoup plus attrayante.

 

En résumé votre livre m'a beaucoup plu, et c'est sans nulle once de prétention que je vous fais part de mes remarques (plutôt positives dans l'ensemble vous l'aurez remarqué) afin de vous faire savoir, si vous n'en avez pas encore eu l'occasion, l'avis d'au moins une de vos nombreuse lectrices. Et c'est, sur cette note positive, que je mets fin à cette lettre espérant qu'elle soit un jour lue par son talentueux destinataire.

 

J'espère avoir l'honneur de lire au plus vite vos prochaines créations qui je n'en doute point seront de véritables succès.

 

 

Accompagnée de mes plus sincères salutations,

 

 

                                                                   Elizabeth, une de vos lectrices »

 

Et bien c'est ce que l'on peut appeler une lettre de fan. N'hésitez pas à nous envoyer vos réactions sur cette lettre, si vous avez le même avis que Elizabeth et avez adoré ce livre ou au contraire si vous l'avez détestez, nous serons ravis de lire vos avis et de les faire parvenir à l'auteur de Ce Qu'il Advint du Sauvage Blanc.

 

Courrier - Lettre d'Elizabeth à François Garde

Commenter cet article

MLB 06/11/2014 21:32

Bien conçu et bien pensé : merci Élisabeth, euh Marion !

Marion 09/11/2014 20:44

Merci beaucoup :)

Marion 23/10/2014 14:14

Merci beaucoup pour vos commentaires les filles, ça me touche énormément :)
Bon après chacun à le droit d'avoir son propre avis sur les choses n'est-ce pas, mais merci Elise pour ton soutient ;p

Brenda 20/10/2014 11:27

Tout comme Morgane, je ne partage pas l'avis d'Elizabeth mais cet éloge est tellement bien écrit qu'on ne demande qu'à adopter l'avis de la jeune étudiante ! Tu as bien fait de choisir cette rubrique :)

Marina 19/10/2014 21:03

J'ai vraiment aimer ta lettre et ta façon d'écrire ! ^^

Elise 19/10/2014 20:31

Bravo Marion pour cette belle lettre ! elle est agréable à lire et contrairement à Morgane (désolée^^) je suis du même bord qu'Elizabeth ;)

Morgane 19/10/2014 17:48

Quelle lettre élogieuse et bien écrite Marion, même si je ne partage pas entièrement l'avis d'Elizabeth ! ;)