Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Logan

Cinéma - L'enfant sauvage de Truffaut

Dans le dernier numéro du Magazine sauvage, nous vous presentions La proie nue de Cornel Wilde sorti en 1966. Cette semaine c'est un film français sorti en 1970 que nous allons présenter, vous l'avez deviné, il s'agit de L'enfant sauvage de François Truffaut.

D'abord, une présentation rapide de Truffaut s'impose. Né en 1932 et mort en 1984, Truffaut faisait partie de ces cinéastes issus des Cahiers du cinema (revue de cinema) et qui ont contribué à la Nouvelle vague incluant Pierre Kast, Jacques Rivette ou encore Jean-Luc Godard. 

Passons au film.

L'enfant sauvage represente la quatorzieme oeuvre de Truffaut. Le film constitue la trilogie sur l'enfance de Truffaut, avec notamment Les 400 coups (1959) et  L'argent de poche (1976). Le film marche tres bien et devient meme un succes international.

L'action du film se deroule en 1798, lorsqu'un enfant de nature sauvage est trouvé et rammené au Dr. Itard à Paris, dans un institut pour Sourds et muets, dont semble etre atteint le jeune sauvage. Le Dr. Itard ne croit pas à l'hypothèse que la communauté scientifique a développé sur l'enfant : il serait attardé mental, d'ou son abandon dans la forêt.

Le docteur va donc le recueillir chez lui, et tenter de lui apprendre la civilité et le langage. Le jeune garçon va montrer des difficultés à se montrer attentif à l'attention particulière de son tuteur, mais néanmoins l'adolescent va peu à peu montrer des progès etonnants et peu à peu acquérir une humanité touchante. Victor, qui deviendra son nom, va commencer à produire des sons, ce qui jusqu'alors n'etait pas arrivé une seule fois, des sons qui prendront une siginification à ses yeux. Victor profite des choses simples de la vie, il prend du plaisir à boire et à contempler la nature.

Le film se termine sur des retrouvailles touchantes entre l'enfant sauvage et sa nouvelle famille que representent son tuteur et sa bonne.

source1

 

Cinéma - L'enfant sauvage de Truffaut

Quel lien avec Ce qu'il advint du sauvage blanc de François Garde ?

Ces deux oeuvres sont tres proches l'une de l'autre, elles racontent sensiblement la même histoire, celle d'un être humain tentant de passer de l'etat sauvage à l'etat civilisé avec l'aide d'un tuteur. Les personnages sont tres proches, il y a le personnage du sauvage (Narcisse et Victor) et celui du tuteur (Octave et le Dr. Itard).

Dans les deux oeuvres le personnage du sauvage exprime des difficultés quant au langage, ce ne sont pas les memes difficultés, Narcisse sait plutot parler mais refuse de le faire, Victor ne sait pas parler et s'exprime avant tout par la gestuelle. Ce personnage du sauvage a une attitude d'enfant dans ces deux oeuvres, il agit comme tel et est entouré d'une rêverie touchante. Le rapport à la nature entre les deux personnages est également similaire, ils sont proches de la nature, à tel point qu'ils expriment un malaise quand ils en sont éloignés. 

Il y a similarité entre les personnages d'Octave et du Dr. Itard, tuteurs respectifs de Narcisse et de Victor. Les deux prennent la responsabilité des sauvages, ils ont comme objectif commun de les instruire. La relation qu'ils entretiennent avec le personnage du sauvage au debut n'est que scolaire, mais au fil de l'aventure ils apprennent à le comprendre, ils commencent à s'y attacher et une relation captivante et attachante s'etablissent entre les deux personnages (Octave et Narcisse) (Dr.Itard et Victor). 

Ces deux oeuvres sont similaires par leur histoire, leurs personnages et la relation entre ceux-ci. 

 

source2

source3

Cinéma - L'enfant sauvage de TruffautCinéma - L'enfant sauvage de Truffaut
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 06/11/2014 21:26

Merci à Jean-Pierre Leaud...
Excellente mise en relation : bien vu et bien réalisé ! Merci Logan !

Jean-Pierre Léaud 01/11/2014 11:26

Réflexion intéressante de ce film sur le caractère "sauvage" de cette société qui se veut "éclairée"...

Justine 24/10/2014 12:52

Bon article qui donne envie de voir le film de Truffaut, bon travail ! :)

Morgane 23/10/2014 12:37

C'est effectivement un choix de film pertinent ! ;) Je ne me souvenais plus de la fin de l'Enfant sauvage en revanche, je pensais que Victor repartait vivre dans la forêt... c'est corrigé, merci !

Brenda 23/10/2014 12:23

Très intéressant et bien documenté, bravo :)

Logan 23/10/2014 12:37

Merci Brenda!