Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Hannah

Actus - Le sens du tatouage

Le sens du tatouage

                                     

«Son torse, ses épaules, ses bras, ses cuisses

sont couverts de tatouages et de scarifications» (p.41)

 

Quand Narcisse Pelletier est retrouvé par les marins du John Bell, il est vu comme un sauvage car « son torse, ses épaules, ses bras, ses cuisses sont couverts de tatouages et de scarifications » (p.41). A la lecture de ces lignes, une question se pose immédiatement : quel sens donner aux tatouages de Narcisse Pelletier, personne réelle, personnage de roman, et quel sens accorder aux tatouages aujourd’hui ?

 

Le tatouage est une marque d’appartenance tribale vieille comme le monde et tous les peuples ont eu recours à cette pratique, que ce soit les Inuits, les Maoris ou les Pictes. Ainsi, Narcisse trouve normal de se faire tatouer pour montrer qu’il appartient à cette tribu australienne qui l’a recueilli : « Son tatouage n’est qu’un simple motif (…). Pour les jeunes gars, les tatouages recouvrent bras et cuisses. Les hommes en sont presque entièrement recouverts. » (p.337-338)

 

Le tatouage peut également signaler le passage à l’âge adulte et aujourd’hui, c’est, dans de nombreuses sociétés, y compris occidentale, une manière d’affirmer son indépendance par rapport à ses parents, comme un rite; il permet d’établir clairement sa différence par rapport aux autres, c’est une affirmation de soi.

 

Mais le tatouage ne sert pas qu’à s’affirmer, il est aussi la marque de faits passés, souvenirs ou épreuves que l’on a envie de rappeler, comme pour montrer qu’on a réussi à les surmonter, comme le dit si bien Merlin, 27 ans, tatoueur : « Je pense que j’aide [les gens] à accepter leurs problèmes, via un moyen qu’ils ont choisi. » Le tatouage sert à donner du sens aux événements d’une vie même si, avec le temps, ces marques deviennent parfois illisibles, comme sur la peau du doyen, dans le roman (p.260): « Les tatouages et les scarifications se perdaient, illisibles, dans les plis de cette peau devenue grise et comme déjà morte ».

 

Le tatouage n’est pas qu’une simple marque ou un simple souvenir, il a un sens. C’était d’ailleurs un des moyens d’expression favoris des marginaux jusqu’à une époque récente.

 

Actus - Le sens du tatouage

Mais petit à petit, la technique d’expression et de marqueur culturel a évolué, et le tatouage est devenu un art à part entière, comme en témoignent les expositions et les ouvrages qui lui sont consacrés : « Acte symbolique et artistique, le tatouage engage le tatoueur et le tatoué dans une relation créatrice... » (encyclopédie universalis). Or, comme toute forme d’art, le tatouage a été repris par la mode et industrialisé et aujourd’hui, de plus en plus de gens se font tatouer : le tatouage est beaucoup moins perçu comme un marqueur social et les gens vont jusqu’à attendre des heures dans les salons de tatouage pour être à la dernière mode.

 

              

 

Aujourd’hui produit de consommation de masse,

le tatouage a-t-il encore un sens ?

 

 

 

Source image 1

Source image 2

Source image 3

Source citations: Merlin, encyclopédie, arte

Commenter cet article

MLB 06/11/2014 21:06

Oui, très intéressant : merci Hannah !

Justine 31/10/2014 17:50

Superbe article, très intéressant !

Hannah 01/11/2014 10:09

Merci beaucoup Justine :)