Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par i-voix

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2013-2014

 

Image originelle : Tim Burton - Edward aux mains d'argent

 

Effraction, immersion, contraction, dilatation, substitution : tout au long de l'année, les lycéens d'i-voix ont aimé couper-coller-insérer-remplacer... dans des oeuvres variées.

 

A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes, des centons oulipiens, des MashUp vidéos, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux. Cette activité, ludique et pédagogique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de travailler la langue, de faire jaillir de soi des éclats de poésie. Alors peut-être la littérature retrouve son pouvoir de vibration et de façonnement.

 

Saurez-vous reconnaître les oeuvres qu'ils ont ainsi goulûment dépecées, chirurgicalement charcutées, poétiquement électrocutées ?

 

http://storage.canalblog.com/42/29/81024/5550697.jpg

Tim Burton - Edward aux mains d'argent

 

 

 

 

Le corps taillé à coups de silence et de couteaux aveugles, nous bordons le cimetière des anges histoire d'accueillir le temps tels des vivants brûlés de vivre baignés par des larmes de luxe. Nous sommes dignes.

 

(Marine)

 

 

Dans le chuchotement des feuilles

Autour de la cheville

On dit que le désir est là 

A l'intérieur de soi

 

(Camille)

 

 

 

Tenir parmi verres brisés

une cigarette

jusqu'au jour où

un ange perché la-haut

assassine mon vertige

 

anniv mik et ascension 009lol

(photo personnelle)

 

(Iris)

 

 

Au petit matin comme au coucher, je m'évade, ordinaire, marcher dans le demi-jour de mes pensées. Je perçois une silhouette posée près d'une source singulière et parfumée. Elle pétrit la terre meuble, une hâte au pied. Elle me paraît bien épuisée, avec une mine renfrognée, et je passe près de l'esprit qui l'a déjà quittée, blanche.

 

(Sonia)

 

 

" A celui qui baissait les yeux,

 

Seul importe vraiment le regard du dedans. "

 

(Audrey)

 

 

« ce qui célébrité compte vraiment, célébrité c'est célébrité la vie célébrité que mène une célébrité pop star c'est elle célébrité qui frappe en célébrité premier célébrité non célébrité pas célébrité sa célébrité performance célébrité sur scène célébrité »

 

(Evane)

 

 

Comment diantre fichtre merde cela n'a pas d'importance ? Je dénonce de là où j'écris, un monde fou. Crions ensemble, scandalisons-nous...

 

in-the-middle-of-nowhere-photographie-conceptuelle.jpg

Source

 

(Rita)

 

 

" Partir                        

                        

            avec le poids de douceur qu'il faut

 

                                                  on peut en rire

                                                                       

 faire rire les choses "

 

 

(Corentin R)

 

 

Ce manteau tissé de pure absence 

   Ce soulier verni de vaines espérances 

       Cette écharpe cousue de vastes mensonges 

 

 

 

Reflet de l'âme humaine.

 

(Clémentine)

 

On ferme les yeux,

 

                     en plein sommeil,

 

                                          les portes de l'amour claquent au vent.

 

(Jessica)

 

i-voix aux mains d'argent - Florilège 2 2013-2014

 

Je te le dis maintenant, combien le regard vide des hommes possède un étrange silence. Toi, l'absent, combien de larmes me promets-tu avec le temps ? 

 

(photo personnelle)

 

(Iris)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article