Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Audrey

vissée vers toi ses vices et ses airs

morte comme vivante

pour preuve de l'infini qu'offrent les rêves

C'est-à-dire que ton rire rit en moi

que tes pleurs pleurent en moi

qu'il a plu d'un ciel sans nuage

la douleur est ce doux leurre

le coeur me pique bout de la langue

ce sera le dernier de tes soupirs

de la terre jusqu'au ciel.

Contraction - Laurence Bouvet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article