Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par sahra

Scoop : Les raisons du départ de Cécile de Volanges au couvent !

Aujourd'hui sur I-voix.com nous avons l'immense privilège d'avoir eu un entretien avec mademoiselle Cécile de Volanges, un interview inédit dans lequel elle nous confie ses histoires de coeur et son évolution. Vous saurez tout sur son passage de l'enfance à la découverte de sa vie de jeune femme et ce qui l'a poussée à partir au couvent loin de tous plaisirs, péchés et surtout : loin des hommes !

 

Cécile De Volange (en rouge)

Notre journaliste (en noir)

 

- Tout d'abord avant de commencer cet interview je tenais à vous remercier d'être avec nous aujourd'hui, c'est un honneur pour moi et mon équipe de recevoir une jeune femme si belle et mystérieuse !

- Merci à vous !

 

- Je vais sans plus attendre vous poser la question que tout le monde aimerait vous poser : que s'est-il passé entre vous et votre professeur de musique le chevalier Danceny ?

- Pour tout vous dire, j'allais me marier avec un homme pour qui je n'éprouvais aucun sentiment. Je ne veux pas dire par là que je ne l'aimais pas, loin de moi cette idée, mais je n'étais simplement pas amoureuse. C'était un comte avec qui ma mère avait décidé de me marier. Lorsque Madame de Merteuil me fait rencontrer Monsieur Danceny, j'ai ressenti quelque chose de très fort ! C'était la première fois que ça m'arrivait ! Mais qu'est-ce que je me sentais coupable, je n'avais pas le droit de faire ça à Madame de Merteuil ni à Maman, ni au compte de Gercourt d'ailleurs, mon futur époux à l'époque. Et puis Danceny m'a envoyé une lettre, chose qui m'a rendu encore plus mal à l'aise que je ne l'étais déjà. Je ne voulus y répondre au début, mais il le fallut bien. Enfin bon, il y a eu bien des complications, puis je ne pouvais être amoureuse de lui. Il m'en a voulu pour un acte que j'ai fait et je suis partie.

 

- Vous devez parler de votre départ au couvent, pourquoi vous en a-t-il voulu ? 

- Et bien pour être honnête, durant une période je me suis laissée aller, j'ai découvert les plaisirs que le corps peut procurer, et disons que cela n'a pas plu à Danceny...

 

- Soyez plus précise ! 

- J'ai fait une fausse couche. Le père n'était autre que le Vicomte de Valmont. Evidemment, Danceny l'a mal pris ! Puis j'ai appris que les jeux sexuels entre moi et Valmont n'étaient qu'un plan de Madame de Merteuil, cette découverte m'a bien bouleversée, je croyais bien être son amie ! J'ai donc décidé d'aller me réfugier dans un couvent et de terminer mes jours en tant que bonne soeur, cette vie est bien mieux.

 

- Je comprends mieux votre départ désormais, et je pense que nos lecteurs aussi, sur ce je vous remercie de nous avoir accordé cet interview !

- Tout le plaisir était pour moi !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article