Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Théodore

Et que l'on se rendort et que l'on rêve encor

Paul Verlaine

Ce sera un voyage qui durera longtemps et qui passera rapidement dans les méandres du temps.

 

 

Ce serait bienveillant si le soleil du sommeil m'éclairait un peu à travers les monts brumeux.

 

 

 

Ce serait plaisant de suivre le cours de l'eau, le cours des architectures, le cours des gens heureux.

 

 

Ce seront trois bâtiments, grands et majestueux, même si l'un d'entre eux n'atteindra jamais les cieux.

 

 

 

Ce serait dans la folie des chemins, et la raison des choix, que se porterait notre destin.

 

 

Ce serait ni souffrance ni volonté, mais seulement une émotion poussant à avancer.

 

 

Ce seront les musées de l'étrange, les boutiques extravagantes ou les murs gigantesques qui nous rendront nos instants de jeunesse.

 

 

Ce serait un mélange de précision, de passion et de religion que nous suivons du bout de nos yeux à lampions.

 

 

Ce sera la naissance de ce qu'il y a de plus beau, une course entre ce qu'il nous faut et ce qu'il nous manque.

 

 

Ce sera ce que je ne peux plus écrire ou décrire, ma maladie ne se guérira que dans cet hôpital, hanté de fantasmes.

 

 

 

Ce sera une fin, un début, le char des humanistes, qui nous ramènera, là où nos écrits resteront.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article