Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sonia

 

Nom de l'artiste : Donatello

Titre de l'oeuvre : Judith et Holopherne

Date de la composition : 1455-1460

Nature, support, matière : Statue en bronze

Dimensions : 236 cm de hauteur (sans le socle)

Genre : Allégorique

Sujet : Holopherne, un général en chef des armées du roi de Babylone Nabuchodonosor II, est chargé de mener une expédition pour soumettre les peuples de l'Ouest de son royaume. A la tête  d'une armée importante Holopherne n'hésita pas à piller et à massacrer tout sur son passage ; le Proche-Orient en fut entièrement dévasté. Lui, poursuivant sa route vers l'ouest, se dirigea vers la ville de Béthulie, il s'y vit refuser l'entrée. Ne se résignant pas à abandonner, il attendit que la ville meure petit à petit et que les béthuliens viennent à manquer d'eau. Ceux-ci, persuadés que Dieu allait leur venir en aide pour les mener jusqu'à la victoire, commençaient à se poser des questions. Le doute avait gagné les défenseurs de la ville. C'est alors que le Prince de Béthulie prit la parole, prêt à se soumettre à l'envahisseur. Les  quelques mots qu'il prononça suffirent à la puissante Judith, fille de Siméon et dont la foi en Dieu était inébranlable, pour passer à l'action. Dès lors, sous l'emprise de son charme  Holopherne, trop ivre pour se défendre, fut décapité par Judith durant son sommeil.

Artiste : Donato di Niccolò di Betto Bardi, dit Donatello né en 1386 et mort en 1466, était un sculpteur et un des rénovateurs de l'art italien. Pendant son adolescence il entra dans l'atelier de Lorenzo Ghiberti et fit ainsi la connaissance de Brunelleschi. Il s'en suivra de nombreuses collaborations entre les deux hommes devenus amis. Par la suite, il ouvrira son propre atelier. Judith et Holopherne fut certainement l'un de ses plus grands chefs d'oeuvre.

Analyse : Cette oeuvre me semble emblématique de la Renaissance dans son contenu et dans sa forme. En effet, Donatello reste ici très fidèle à l'art antique notamment dans l'habillement des personnages et l'expression qui anime leurs visages. Ainsi Donatello apporte une évolution par rapport à la représentaion statuaire de l'époque antérieure. Il oppose la cruauté et la détermination de Judith à l'abandon et l'impuissance d'un Holopherne endormi, elle est impassible et lui pathétique. C'est la représentation d'une tragédie antique en mouvement ; la force et l'émotion qui s'en dégage s'imprime en nous.

 

En 1530, Lorenzo de Médicis se rendit à Rome, où il acquit la mauvaise réputation de coupeur de têtes de statues anciennes : dans un d'ivresse, il décapita les huit rois barbares de l'arc de Constantin. Cet acte de vandalisme lui valut d'être banni de la ville, avec le surnom de Lorenzaccio. Janvier 1537 : vous produirez la tirade que Lorenzo, une nuit, adresse à une statue de Florence.

 

"Ô somptueuse statue au double visage !

Je me tiens là, devant toi, en cette nuit de pleine lune, où seule la brume effleure ton arme prestigieuse.

Ô femme fatale, au regard sombre et pénétrant, dont la vengeance sera terrible, et pas sans conséquence pour ce chef tyrannique, Holopherne.

Toi, femme, tenant en tes mains une tête, l'une de tes plus belles victoires, je t'épargne pareil supplice."

 

 

Décapitation - Donatello : Judith et Holopherne

Cliquez ci-dessus pour écouter Lorenzo s'adressant à la statue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article