Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marco

Alfred de Musset est un poète et un dramaturge français de la période romantique, né le  à Paris, ville où il est décédé le . Lycéen brillant, le futur poète reçoit un grand nombre de récompenses dont le prix d'honneur au Collège Henri IV en 1827 et le deuxième prix d'honneur au concours général la même année. Il s’intéresse entre autres au Droit et à la Médecine. Alfred de Musset abandonne vite ses études supérieures pour se consacrer à la littérature à partir de 1828-1829. Dès l'âge de 17 ans, il fréquente les poètes du Cénacle de Charles Nodier et publie en 1829, à 19 ans, Contes d'Espagne et d'Italie, son premier recueil poétique qui révèle son talent brillantDépressif et alcoolique, au-delà de 30 ans, il écrit de moins en moins : on peut cependant relever les poèmes TristesseUne soirée perdue (1840), Souvenir en 1845 et diverses nouvelles (Histoire d'un merle blanc, 1842). Il reçoit la Légion d'honneur en 1845 et est élu à l'Académie française en 1852. Il écrit des pièces de commande pour Napoléon III. Sa santé se dégrade gravement avec son alcoolisme et Alfred de Musset meurt à 46 ans, le 2 mai 1857 : il est enterré dans la discrétion au Cimetière du Père-Lachaise, après des obsèques en l'église Saint-RochRedécouvert au xxe siècle, Alfred de Musset est désormais considéré comme un des grands écrivains romantiques français, dont le théâtre et la poésie lyrique montrent une sensibilité extrême, une interrogation sur la pureté et la débauche, une exaltation de l'amour et une expression sincère de la douleur. Sincérité qui renvoie à sa vie tumultueuse qu'illustre emblématiquement sa relation avec George Sand.

 

voici quelques unes de ces oeuvres :

 

Maurice Allem, Alfred de Musset, Grenoble, Arthaud, 1948

Jean Louis Backès, José-Luis Diaz (dir.), Alfred de Musset : poésies, « faire une perle d'une larme » : actes du colloque d'agrégation du 2 décembre 1995, Paris, SEDES, 1995

Laurent Bourdelas, L'ivresse des rimes, Paris, Stock, 2011


Augustin Cabanès, Alfred de Musset, in : Grands névropathes, t. 2, p. 183-234, Paris, Albin Michel, 1931

Marielle Caors, George Sand, Alfred de Musset et Venise, Paris, Royer, 1995

John Charpentier, Alfred de Musset, Paris, Tallandier, 1938

Ariane Charton, Alfred de Musset, Paris, Gallimard, 2010


Maurice Donnay, Alfred de Musset, Paris, Hachette, 1914

Gilbert Ganne, Alfred de Musset : sa jeunesse et la nôtre, Paris, Perrin, 1970

Pierre Gastinel, Le romantisme d'Alfred de Musset, Paris, Hachette, 1933


Emmanuel Godo, Une grâce obstinée, Musset, éditions du Cerf, 2010

Henri Guillemin, La liaison Musset-Sand, Paris, Gallimard, 1972

Marthe de Hédouville, Alfred de Musset, Paris, Apostolat de la Presse, 1958


Émile Henriot, Alfred de Musset, Paris, Hachette, 1928

Léon Lafoscade, Le théâtre d'Alfred de Musset, Paris, Hachette, 1901

Sylvain Ledda, Alfred de Musset : les fantaisies d'un enfant du siècle, Paris, Gallimard, 2010


Henri Lefebvre, Alfred de Musset dramaturge, Paris, L'Arche, 1955

Frank Lestringant, Musset, Paris, Flammarion, 1998

Paul Mariéton, Une histoire d'amour : George Sand et A. de Musset, Paris, Havard, 1897


Charles Maurras, Les amants de Venise : George Sand et Musset, Paris, Fontemoing, 1902

Eugène de Mirecourt, Alfred de Musset, Paris, Roret, 1854

Paul de Musset, Biographie d'Alfred de Musset, Paris, Lemerre, 1877 [tome XI de l'édition des œuvres complètes publiée par Lemerre]

Philippe Soupault, Alfred de Musset, Paris, Seghers, 1957

Henry Stanley Schwarz, Alfred de Musset : dramatiste, conteur, poète, New York, Prentice-Hall, 1931

Jean-Marie Thomasseau, Alfred de Musset, Lorenzaccio, Paris, Presses Universitaires de France, 1986


Maurice Toesca, Alfred de Musset ou l'amour de la mort, Paris, Hachette, 1970

Philippe Van Tieghem, Musset, Paris, Hatier, 1969

 

Source image

Alfred de Musset - Lorenzaccio
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article